Tapez votre recherche ici

Quelques jours après la journée internationale des droits des femmes, j’ai participé à un temps de travail et d’échanges avec les brigades de gendarmerie de la circonscription sur la prise en charge des violences intrafamiliales.

Le colonel Nicolas Duvinage, chef du groupement de gendarmerie du Finistère, était entouré du lieutenant-colonel Pascal Hedan, référent violences intrafamiliales pour le département, et des chefs des brigades de Châteaulin, Châteauneuf-du-Faou et Briec.

En illustrant leurs propos avec des situations concrètes, les militaires ont détaillé les mécanismes liés aux violences, ainsi que les procédures de signalement et d’intervention.

Les mesures adoptées en action sur le terrain

Conformément aux mesures mises en œuvre à la suite du Grenelle des violences conjugales, un plan de formation poussé est déployé pour permettre aux gendarmes d’en appréhender les complexités et les spécificités : prise de parole, mécanismes d’emprise, facteurs environnementaux, prise en charge des enfants, enjeux économiques, sont notamment abordés.

Des assistantes sociales sont par ailleurs mises à disposition par le Conseil départemental pour accompagner les victimes et les gendarmes dans les brigades.

Les procédures de signalement sont également facilitées, et davantage sollicitées, grâce à la possibilité, pour les victimes comme pour leurs proches, d’envoyer un sms au 114, de passer par la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr, ou de se signaler en pharmacie.

La question du logement et de l’accès aux ressources financières reste un point sensible et central, sur lequel les députés de la majorité ont déposé un projet de loi cette semaine.

 

Les chiffres montrent une augmentation de 25% des faits depuis la première période de confinement en Finistère, soit environ 120 victimes par mois en zone gendarmerie. Impliqués et volontaires, les gendarmes ont rappelé que si les signalements concernent principalement les plus précaires, cela ne signifie pas que les violences n’existent pas dans d’autres foyers. Plus que jamais, nous devons collectivement faire preuve de vigilance et de solidarité.

+
-

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez .

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

FonctionnelsCes cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

AnalytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Réseaux sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

PublicitéCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutreNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.