Tapez votre recherche ici

Ce mercredi 25 janvier, Tony Estanguet, Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 est venu présenter aux députés le projet « Paris 2024 » en présence des athlètes : Astrid Guyart, médaillé Olympique à Tokyo en fleuret et Cyril Moré, athlète paralympique, quintuple champion olympique.

Un évènement que j’ai ouvert pour rappeler que les députés, de longue date, se préoccupent de sport et d’olympisme. Nous savons à quel point, chez les jeunes en particulier, la pratique sportive est importante pour la santé : la sixième édition de la Semaine olympique et paralympique a d’ailleurs débuté lundi, pour pas moins de 700 000 élèves, dans 21 000 classes et 4 600 écoles volontaires.

La représentation nationale est pleinement mobilisée pour soutenir cet évènement historique qui va permettre de faire rayonner les territoires à travers le monde car les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 ne se feront pas qu’à Paris mais sur tout le territoire. Des infrastructures sont en train d’être créées sur tout le territoire pour préparer au mieux les futurs athlètes d’aujourd’hui et de demain. Le sport s’immiscera dans des centaines de communes de France, dans des centaines et milliers de famille. Un dynamisme que l’on attend tous avec enthousiasme !

La Bretagne sera mise à l’honneur aux prochains Jeux puisque plus de 20 communes bretonnes ont été choisies comme centres de préparation. Le Finistère accueillera les préparations d’Athlétisme, de cyclisme, de skateboard ou encore de basketball fauteuil. L’Ille-et-Vilaine préparera entre autre les futurs champions de boxe à Saint-Malo, les Côtes d’Armor entraineront le judo ou encore le football, le Morbihan, à Pontivy, se verra préparer le tennis.

+
-