Tapez votre recherche ici

Avec Emmanuel Macron, « c’est le travail qui nous a rapprochés. [Il] n’a pas raté une minute du travail en commission. Durant la discussion dans l’hémicycle, on est restés côte à côte jour et nuit. On a fait front, on a ri aussi. Je voyais les adversaires éblouis par ce ministre qui faisait du judo avec leurs arguments, il ne leur lâchait rien. J’ai saisi qu’il était une personnalité hors du commun. »

Ce dimanche, le Journal du Dimanche publie un portrait écrit par la journaliste Catherine Nay. Vous pouvez le consulter sur le site du JDD en cliquant ici.

+
-