Tapez votre recherche ici

La situation économique et sociale de notre pays appelle à des actions dont les effets doivent être rapides. Passées les phases les plus aigües de la crise sanitaire, nos concitoyens ont exprimé, directement ou par la voix de leurs représentants, leur souhait que des transformations structurelles soient engagées.

Le 24 juin, j’ai ainsi souhaité réunir les forces vives de la nation : associations, syndicats, représentants patronaux, citoyens, élus locaux et conseils de développement ont échangé pour définir ensemble les priorités du pays après la crise que nous traversons.

 

La journée s’est organisée autour de quatre ateliers, dont voici les priorités qui ont fait consensus.

L’organisation de l’État et les missions des collectivités
  • Clarifier et simplifier la participation des citoyens à la construction des politiques publiques
  • Élaborer des schémas de coopération territoriale efficace, où tous les acteurs ont leur place
  • Favoriser la différenciation et l’expérimentation dans les territoires
  • Revenir sur l’agencification de l’Étatn qui fait disparaître la dynamique politique
  • Permettre une plus grande autonomie financière et fiscale des collectivités

 

Les enjeux liés à la souveraineté, dans tous les domaines
  • Identifier les secteurs stratégiques : alimentation, santé, énergie, transports, défense et sécurité, numérique
  • Travailler particulièrement autour des normes et s’inscrire dans une démarche globale d’éthique (environnementale, sociale, etc.)
  • Dessiner une cartographie des fragilités et des points forts
  • Élaborer un plan « souveraineté » sur un temps long et des états généraux de la relocalisation
  • Veiller à toujours prendre en compte le triptyque citoyen, travailleur, consommateur

 

Les nécessités environnementales qui s’imposent à notre économie et les opportunités qui en naissent
  • Anticiper collectivement pour éviter les crises santé-environnement
  • Élaborer une stratégie pour les filières industrielles
  • Anticiper les conversions des entreprises pour ne pas opposer économie et écologie
  • Planifier l’occupation des sols (habitat, mobilité,énergie, alimentation)
  • Généraliser les calculs d’empreinte carbone, notamment dans les décisions publiques
  • Poursuivre et amplifier l’information, l’éducation et la formation
  • Établir une planification issue du dialogue social et civil, élaborée au plus proche des territoires, qui fixe des objectifs et laisse des marges de manœuvre aux acteurs

 

L’activité économique et sociale, l’engagement de ses acteurs dans les domaines de la formation, de l’emploi et de l’innovation
  • Établir un dialogue territorial sur la formation et l’accès à l’emploi
  • Organiser une gestion prévisionnelle des emplois et des parcours professionnels pour le pays et pour les territoires
  • Accélérer la transition vers les métiers de demain
  • Créer un droit universel pour les jeunes : accompagnement, formation, accès à l’emploi, assorti de moyens de subsistance sans condition
  • Adapter le modèle social pour sécuriser les parcours de vie vers l’emploi
  • Repenser le financement de la protection sociale
  • Anticiper et planifier les compétences pour une meilleure adéquation de l’offre et de la demande
  • Garantir un accès universel et inclusif au numérique

 

+
-

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez .

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

FonctionnelsCes cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

AnalytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Réseaux sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

PublicitéCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutreNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.