Tapez votre recherche ici

François Riou était un homme pétri de qualités humaines, un ami rare et précieux. Bienveillant et solidaire, il remontait le moral les jours sombres ; généreux et joyeux, il aimait partager les bons moments.

Syndicaliste de la CFDT, militant politique de gauche, enraciné dans le centre-Finistère, je lui dois mon apprentissage. C’est lui qui m’a invité à me présenter à des élections, m’a appris la vie politique sur le terrain voici 25 ans et convaincu que la vie concrète vaut mieux que certains débats trop théoriques.

François Riou a vécu sa vie militante comme un « défenseur des gens » comme il disait lui-même et de son territoire.

Conseiller général pendant 30 ans, les emplois de son secteur, l’aménagement des routes, la redécouverte du canal de Nantes à Brest, le développement du site de Trévarez lui doivent beaucoup. Apiculteur passionné, il aimait la nature et toutes ses richesses.

François Riou était un combattant acharné. Le seul combat qu’il a perdu est celui qu’il a mené avec courage contre la maladie.

Il manque déjà à nous tous, à sa famille, à ses copains et à notre terre qu’il aimait travailler de ses mains, et, toujours, avec son cœur.

C’est avec émotion et une profonde tristesse que je lui exprime mon affectueuse reconnaissance pour ce qu’il a fait et pour qui il était.

+
-