Tapez votre recherche ici

Retrouvez mon interview au journal Le Monde parue le 11 janvier en cliquant ici.

« Ces trois derniers mois, l’Assemblée nationale relève plus de 800 signalements pour menaces. Ils concernent 430 députés. Si ceux de la majorité sont principalement visés, on constate que des élus de tous les bancs en sont victimes, y compris de l’opposition. »

« J’ai décidé que l’Assemblée nationale ès-qualités poursuivra en justice chaque auteur de faits qui fondent une plainte de la part d’un député, et se portera partie civile. J’ai soulevé ce point avec le garde des sceaux, afin que la qualité de partie civile de l’Assemblée puisse être reconnue devant les tribunaux. »

« N’oublions pas que, depuis la Révolution, il y a deux cent trente-trois ans, la volonté générale du peuple français s’incarne ici. Nous touchons là à quelque chose qui n’est pas anecdotique. Tout ce qui porte atteinte au Parlement porte atteinte à la démocratie. »

+
-