Tapez votre recherche ici

À Carhaix vendredi dernier, le Préfet du Finistère et la mission locale Centre Ouest Bretagne se sont engagés sur des objectifs communs dans le cadre du plan « 1 jeune 1 solution ».

Premier volet du plan France Relance, il est doté d’une enveloppe de 6,5 milliards € et poursuit trois objectifs :

  • faciliter l’entrée dans la vie professionnelle ;
  • orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et métiers d’avenir ;
  • accompagner 300 000 jeunes éloignés de l’emploi en construisant des parcours d’insertion sur mesure.
Du sur mesure, pour accompagner les jeunes au plus près

Concrètement, de nombreux dispositifs sont créés, élargis ou renforcés : mise en place d’une aide à l’embauche pour tout jeune recruté en CDD de plus de trois mois, soutien accru à l’apprentissage, ouverture de 100 000 nouvelles formations, passage du ticket U à 1€…Tous les moyens sont mobilisés pour qu’aucun jeune ne se trouve sans solution.

Au cœur de la mise en œuvre du plan, les missions locales accompagnent les jeunes au plus près de leurs besoins, en prise avec les réalités territoriales.

Le boulanger Camille Loas et la jeune Lola ont témoigné de leur parcours commun : Lola est désormais embauchée en CDI.

 

+
-

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez .

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

FonctionnelsCes cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

AnalytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Réseaux sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

PublicitéCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutreNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.