Tapez votre recherche ici

 

Au coeur de l’été, plus de 72 000 adhérent.e.s se sont exprimé.e.s sur l’avenir de notre mouvement. Le scrutin, réalisé sous contrôle d’huissier, s’est clos hier et a permis l’adoption de nos nouveaux statuts à 90,6 %.

Un peu plus d’un an après sa création, La République En Marche continue de construire les bases d’un mouvement politique nouveau dans le paysage politique français.

Un mouvement politique sur bien des aspects différent des partis traditionnels : ouvert à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans nos valeurs, avec une liberté d’adhésion et d’action des adhérents dans le cadre des comités locaux, qui place les citoyen.ne.s au coeur de son organisation avec des innovations démocratiques sans précédent, comme la participation au Conseil national d’un quart d’adhérent.e.s, ou la possibilité donnée à 20 % des adhérent.e.s ou des Comités Locaux de saisir le bureau exécutif d’une question issue du terrain.

Catherine Barbaroux avait fait savoir dès sa nomination que son mandat de présidente par intérim s’achèverait lors de l’adoption des nouveaux statuts pour raisons personnelles. Une équipe collégiale est dès lors mise en place pour assurer la direction du mouvement de manière transitoire. Elle est composée de :

  • Arnaud Leroy, ancien député et porte-parole d’Emmanuel Macron pendant la campagne ;

  • Astrid Panosyan, membre fondatrice d’En Marche, issue de la société civile ;

  • Bariza Khiari, sénatrice de Paris et déléguée nationale du mouvement.

Les contours du Conseil d’administration demeurent inchangés.

Deux mois seulement après deux campagnes électorales victorieuse, nous sommes en ordre de marche. Après une consultation de l’ensemble des adhérent.e.s au cours de la campagne des élections législatives, les 25 000 contributions reçues nous ont permis d’élaborer et de lancer dès cet été les différents chantiers présentés lors de la Convention du 8 juillet dernier :

  • La plateforme de mise en relation entre nos adhérents pour qu’ils puissent échanger et développer ensemble leurs projets citoyens. Une cellule d’accompagnement sera également installée au QG pour aider nos adhérents à lancer leurs projets.

  • Les formations citoyennes et politiques en ligne pour donner aux citoyens les outils pour s’engager concrètement dans la vie politique et locale.

  • La création d’un réseau de facilitateurs locaux pour renforcer la présence du mouvement dans les quartiers en difficulté et les zones rurales délaissées. Ils auront pour mission d’aider les habitants de ces territoires fragiles ou enclavés à s’organiser pour faire émerger des initiatives communes et à les mettre en œuvre.

  • L’Atelier des idées, think-tank pluridisciplinaire de notre mouvement, qui associera la recherche et l’expérimentation, la réflexion et l’action, les expert.e.s et les citoyen.ne.s.

  • L’organisation de consultations citoyennes et d’actions de terrain. Début septembre, les adhérents du mouvement iront à la rencontre des Français pour présenter le plan de réforme de notre modèle social mis en œuvre par le gouvernement et dont les premières ordonnances sur le dialogue social seront présentées à la rentrée.

  • La Grande Marche européenne sera organisée à la fin de l’année pour faire émerger les préoccupations des citoyens européens. Cette Grande Marche aboutira à l’organisation des Conventions démocratiques européennes.

Fort.e.s de plus de 380 000 adhérent.e.s, de 3 200 Comités locaux, de plus de 300 député.e.s et d’un groupe au Sénat, nos objectifs restent inchangés : continuer à innover et repenser le rôle et les missions d’un mouvement politique au pouvoir, rénover en profondeur et dans le temps notre vie démocratique, en maintenant une écoute permanente, des adhérent.e.s et des citoyen.ne.s. Car le cœur de notre mouvement et la raison d’être de notre engagement, c’est cette volonté d’aller sur le terrain, de reconnecter la politique aux citoyen.ne.s, pour écouter, pour redonner le goût de l’engagement, pour faire !

Pour retrouver une présentation détaillée détaillée des actions mises en place par La République En Marche, cliquez ici :

https://storage.googleapis.com/en-marche-fr/COMMUNICATION/LAREM-DOSSIER-PRESENTATION-CONVENTION.pdf

+
-

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez .

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

FonctionnelsCes cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

AnalytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Réseaux sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

PublicitéCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutreNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.