Sortie progressive du confinement : les règles applicables au 11 mai

Le Premier ministre a confirmé aujourd’hui que la sortie progressive du confinement pourrait commencer le 11 mai comme initialement prévu. Si la vie reprendra son cours en partie, il conviendra d’observer la plus grande prudence et la plus grande vigilance.

Dans tous les domaines de nouvelles règles seront applicables, parfois différentes selon que la région soit classée rouge ou verte.

Sanitaire

L’épidémie a tué plus de 25 500 personnes en France. Si la pression sur les services de réanimation continue à s’alléger, près de 25 000 personnes restent hospitalisées, dont 3 430 en réanimation.

L’ensemble des territoires français est désormais en capacité de tester toutes les personnes symptomatiques.

En cas d’apparition de symptômes, il convient d’appeler immédiatement un médecin. S’il l’estime nécessaire, il prescrira un test, intégralement remboursé par l’Assurance maladie.

Si le test est positif, la personne malade sera isolée jusqu’à deux jours après la disparition des symptômes : soit à son domicile, soit dans un lieu dédié si elle le préfère.

L’Assurance maladie et l’Agence régionale de santé prendra contact avec le patient pour établir avec lui la liste des personnes avec qui il a été en contact, qui seront également contactées. Si le risque est avéré, les « cas contact » devront s’isoler pendant quatorze jours et réaliser un test sept jours après le dernier contact avec le patient.

À tout moment et pour toute question, le numéro vert reste disponible : 0800 130 000.

Une prime sera versée aux personnels des EHPAD, de 1 500 € dans les 33 départements où l’épidémie aura été la plus forte et de 1 000 € ailleurs. 475 millions € de crédits supplémentaires sont débloqués pour les EHPAD.

Transports

Le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun, y compris pour les enfants de plus de 11 ans.

L’offre sera progressivement augmentée, avec une priorité mise sur les transports de proximité. L’objectif est d’atteindre dès le 11 mai 50% des capacités habituelles pour revenir à une offre normale début juin. L’offre interrégionale sera volontairement réduite.

Dans les transports en commun franciliens, les usagers devront êtres munis d’une attestation.

Afin de limiter au maximum le trafic automobile, les mobilités alternatives et notamment le vélo seront encouragées.

Établissements scolaires

Près de 90% des écoles rouvriront leurs portes la semaine prochaine, grâce au travail mené par les équipes pédagogiques et les mairies ces derniers jours.

Une attention particulière sera portée aux élèves décrocheurs ou en voie de décrochage pour permettre leur retour à l’école.

Comme déjà indiqué, les personnels seront équipés en matériel de protection et notamment en masques.

Dans les départements verts, les collèges pourront rouvrir à compter du 18 mai.

Déplacements et vie sociale

Parcourir plus de 100 km au sein de son département de résidence reste possible sans restriction.

Pour les trajets au-delà de 100 km à vol d’oiseau qui impliquent un changement de département, il faudra être muni d’une attestation et pouvoir justifier d’un motif professionnel ou familial impérieux. Une nouvelle attestation sera mise en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur.

Les lieux culturels de proximité (bibliothèques, médiathèques, petits musées) pourront rouvrir, les préfets en arrêteront la liste. Les cinémas, les salles de spectacle et de fête ainsi que les lieux de sport couverts resteront fermés.

Les rassemblements resteront limités à 10 personnes.

Les personnes vulnérables ne devront pas se confiner, mais devront observer une très grande prudence.

Les cérémonies religieuses pourront reprendre à la fin du mois.

Sur ma proposition, l’accès aux plages et sentiers côtiers pourra être autorisé par les préfets sur demande des maires.

Économie

Lundi, 400 000 entreprises pourront rouvrir, représentant 875 000 emplois.

Le fonds de solidarité est maintenu jusqu’à la fin du mois de mai.

Les charges sociales patronales des mois de mars, avril et mai seront totalement supprimées pour tous les secteurs qui ont été contraints à une fermeture administrative.

La TVA pour les masques industriels et artisanaux répondant aux normes AFNOR est établie à 5,5%.

D’ici à dimanche, 60 guides métiers pour le déconfinement seront disponibles sur le site du ministère du Travail.

Les CFA et centres de formation continue pourront rouvrir.

 

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*