Plan pour la culture : les premières annonces

À l’occasion d’un temps d’échanges avec les représentants du secteur culturel, le Président de la République a annoncé les grandes lignes qui composeront le plan pour la culture.

S’agissant la situation particulière des intermittents du spectacle, dont le statut repose sur le nombre d’heures effectuées sur l’année, leurs droits sont prolongés jusqu’à fin août 2021. 100 000 personnes sont affiliées à ce régime.

Emmanuel Macron a par ailleurs précisé vouloir renouveler l’accès à la culture et à l’art, notamment en impliquant les artistes auprès des enfants en période scolaire et de vacances.

Le centre national de la musique est doté de 50 millions € supplémentaires et un fonds complémentaire viendra soutenir les festivals. Il pourra être abondé par les collectivités territoriales.

Pour le secteur audiovisuel, un fonds d’indemnisation temporaire pour les tournages de séries et de films qui ne peuvent se tenir sera créé.

Dès le 11 mai, les médiathèques, bibliothèques, librairies, galeries d’art et petits musées pourront rouvrir.

Concernant les cinémas, une décision sera prise à la fin du mois de mai. Les salles de spectacle pourront être réinvesties par leurs acteurs, notamment pour répéter ou encore préparer des captations. Leur situation sera également réexaminée fin mai.

Un grand programme de commandes publiques sera également lancé, en mettant l’accent sur les métiers d’art, les spectacles vivants, la littérature, les arts plastiques avec un soutien particulier aux créateurs de moins de 30 ans.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*