« Nous restons en alerte permanente » : mes échanges avec Le Parisien

Alors que le Parlement doit adopter l’État d’urgence sanitaire, j’ai répondu aux questions de Jannick Alimi. Retrouvez nos échanges en suivant ce lien.

« À l’Assemblée nationale, nous resterons en permanence sur le qui-vive pour adapter tout ce qui doit l’être par la loi. »

« L’urgence est de protéger tous les Français mais aussi nos capacités de production et nos valeurs démocratiques d’un ennemi invisible dont on mesure chaque jour la capacité de nuisance. »

« Nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir un État puissant et social. »

« Le civisme, les relations de voisinage, l’entraide doivent devenir un art durable de vivre en société. »

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*