G7 et rentrée parlementaire sur Bourdin Direct

À l’occasion de la rentrée parlementaire, j’étais ce matin l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV :

Sur le G7 parlementaire à Brest :

« Si on ne s’attaque pas à la question des océans, la dégradation de l’environnement de manière quasi-irréversible va finir par se produire. »

« Dès hier soir, j’ai saisi le Président de la République de ces enjeux. »

Sur la suspension du Parlement au Royaume-Uni :

« Là où il n’y pas de parlement, il n’y a pas de démocratie. »

Sur les nouvelles modalités de débat à l’Assemblée nationale :

« J’espère que cette obligation de dialoguer limitera les déclarations de principe et la langue de bois. »

Sur les 80 km/h :

« Il faut toujours être au plus proche du terrain : voir ça avec les maires, les sous-préfets, le Conseil départemental. Il faut sentir les choses. Qu’on mette de la souplesse, c’est bien ! »

Sur le débat à venir sur la politique migratoire de la France :

« Quitter son pays, ce n’est jamais une joie. Ceux qui en arrivent à quitter leur pays ne le font pas en sifflotant, ils le font parce qu’ils n’arrivent pas à vivre chez eux. »

« Il nous faut avoir sur ce sujet une évaluation claire. »

« Cela va permettre de savoir ce que proposerait les groupes d’opposition pour gérer cette question. »

Sur les élections municipales :

« Ce qui divise, ça condamne à l’échec. Ce qui rassemble, ça permet le succès. »

 

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*