À Berlin, deuxième session de l’assemblée parlementaire franco-allemande

J’étais aujourd’hui à Berlin pour la deuxième session de l’assemblée parlementaire franco-allemande.

J’ai longuement échangé avec mon homologue Wolfgang Schäuble sur la protection des océans, la politique de défense, le Brexit, et la singularité de la chaine de télévision ARTE, à propos de laquelle nous avons co-signé une déclaration.

Au cours de la première séance de travail, les députés ont adopté le Règlement de l’Assemblée parlementaire franco-allemande, ce qui marque ses débuts opérationnels. Dans la foulée, le premier vote commun des parlementaires français et allemands portait sur l’adoption de la résolution relative à la ratification du traité d’Aix-la-Chapelle que l’Assemblée nationale adoptera le 3 octobre. L’Assemblée nationale votera également le 3 octobre prochain la ratification du traité d’Aix-la-Chapelle dans l’hémicycle.

Cette réunion a également permis à l’Assemblée franco-allemande d’exercer son rôle de contrôle et d’évaluation des actions des exécutifs français et allemand tel que prévu par l’accord parlementaire. Les parlementaires ont ainsi auditionné le ministre allemand des Affaires étrangères M. Heiko MAAS et la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée des affaires européennes Mme Amélie de MONTCHALIN en préparation du Conseil des ministres franco-allemand du 16 octobre prochain.

Un groupe de travail sur les innovations de rupture et l’intelligence artificielle a vu le jour. Ce groupe de travail comporte 8 membres permanents issus du Bundestag allemand et 8 membres permanents issus de l’Assemblée nationale ; il présentera ses conclusions à l’Assemblée au plus tard lors de sa première réunion de l’année 2021.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*