Déploiement des maisons France Services : garantir le service public en proximité

Le Président de la République a annoncé le 25 avril dernier une nouvelle étape de décentralisation.

Comme j’ai eu l’occasion de l’évoquer dans Les Échos, il s’agit de réinventer l’action publique : alors que les collectivités territoriales doivent pouvoir bénéficier de plus de libertés, il est nécessaire de construire un État localement fort, avec moins de fonctionnaires de circulaires et plus de fonctionnaires de terrain.

C’est dans cet esprit que s’inscrivent les futures maisons France Services, dans la continuité des Maisons de service au public, à l’image de celles d’Ouessant, Coray ou Spézet.

Les modalités de leur déploiement ont été précisées ce début de semaine.

500 nouvelles maisons France Services seront créées en milieu rural. 250 d’entre elles seront portées par les collectivités territoriales, et 250 par La Poste. Le réseau compte actuellement 1 340 Maisons de service au public, dont l’offre de services sera enrichie.

Dès janvier 2020, toutes les maisons France Services proposeront un bouquet de services, homogènes et de qualité :

  • Famille, retraites, santé, recherche d’emploi : aide à la constitution des dossiers, simulation des droits et aides etc.
  • Documents d’identité, mobilité : aide au renouvellement des papiers d’identité (carte nationale d’identité, passeport), du permis de conduire et de la carte grise, accès au solde des points du permis de conduire etc.
  • Impôts : accompagnement à la déclaration des revenus, à l’appropriation du prélèvement à la source, à l’achat de timbres fiscaux, au paiement des amendes etc.
  • Justice : information et orientation en matière d’accès aux droits, etc.
  • Services postaux.

Afin de permettre aux agents d’accompagner les usagers dans ces démarches quotidiennes, un vaste plan de formation sera lancé. La visioconférence sera par ailleurs développée d’ici 0 2022, afin que les usagers puissent consulter des spécialistes pour les dossiers les plus complexes.

Pour les personnes les plus éloignées des services existants, des services publics itinérants seront également mis en place :

  • 100 véhicules itinérants supplémentaires seront financés par une aide à l’investissement de 3 millions € par la Caisse des dépôts ;
  • 250 équipes mobiles, déployées par La Poste, interviendront gratuitement à domicile.

L’ensemble de ce plan sera financé par l’État et ses opérateurs partenaires à hauteur de 36 millions € par an, et par la Caisse des dépôts qui débloque une enveloppe exceptionnelle de 30 millions €.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*