Invité du « Grand entretien » sur France Inter

J’étais ce matin sur le plateau de la matinale de France Inter pour répondre aux questions de Nicolas Demorand, de Léa Salamé et des auditeurs.

Sur le Grand débat national :

« Les grands thèmes qui nous préoccupent, que ce soit la citoyenneté, la transition écologique, la fiscalité, ne doivent pas être préemptés par tel ou tel mouvement d’opinion ou tel groupe. Sur ces grands thèmes qui concernent notre vie, notre présent et notre avenir, les Français doivent prendre la parole. C’est ça l’enjeu ! »

« Qui le voudra, pourra organiser des débats. »

« Comme c’est écrit dans la lettre du Président de la République, il n’y a pas de sujet tabou. »

« La démocratie, c’est d’abord l’expression d’une majorité, et non pas l’empilement d’une succession de minorités. »

Sur l’ISF :

« Il faut arrêter d’en faire un totem. La seule question qui compte c’est, est-ce que ça a servi notre économie, ou pas ? Comme nous nous y étions engagés à l’Assemblée nationale, dans les deux ans qui suivent son application sous sa nouvelle forme, nous évaluerons la pertinence de cet impôt. »

 

Retrouvez l’intégralité de ces échanges :

 

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*