40 000 emplois supplémentaires pour les entreprises adaptées

 

Avec les responsables de Sével Services et de l’école de gendarmerie de Dinéault.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, ont annoncé la semaine dernière le lancement du plan « Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 ».

Élaboré avec avec l’UNEA (Union nationale des entreprises adaptées), l’APF France Handicap et l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), il a pour objectif d’accompagner le secteur des entreprises adaptées.

Présentes au cœur de nos territoires, elles conjuguent quotidiennement emploi, insertion, adaptabilité et qualité.

Concrètement, il s’agit de leur permettre de jouer un rôle majeur dans la réduction du chômage des personnes handicapées en :

    • Créant 40 000 emplois supplémentaires pour les personnes en situation de handicap d’ici 2022 ;
    • Modernisant le modèle des entreprises adaptées : une optique plus inclusive, un accroissement de la performance économique et une moindre dépendance aux aides de l’Etat ;
    • Déployant « Cap vers l’entreprise inclusive » via plusieurs expérimentations pour faciliter les trajectoires professionnelles, les passerelles entre entreprises adaptées et autres employeurs publics et privés ;
    • Accompagnant la transformation par un effort budgétaire sans précédent : les différentes aides publiques seront portées à un 500 millions d’euros par an d’ici à 2022.

Pour retrouver le discours de Muriel Pénicaud, cliquez ici.

EnregistrerEnregistrer

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*