Retour sur deux visites

À quelques jours de la visite du Président de la République en Bretagne, nous avons successivement accueilli deux ministres en Finistère la semaine dernière.

À la rencontre des acteurs de la sécurité de notre territoire, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a entamé son déplacement en se rendant au Centre d’Incendie et de Secours de Carhaix. Les sapeurs-pompiers étaient mobilisés en nombre autour de Jo Le Gac, que le ministre décoré de l’Ordre national du mérite, après avoir rendu hommage à son dévouement et son admirable parcours.

Les membres de la brigade de gendarmerie de Carhaix ont par la suite présenté le dispositif exceptionnel qu’ils mettent en place chaque année à l’occasion du festival des Vieilles Charrues. Les échanges, francs et ouverts, ont également porté sur la police de sécurité du quotidien, expérimentée localement depuis plusieurs mois.

À l’école de gendarmerie de Dinéault, nous avons eu le plaisir d’inaugurer le nouveau self, pour lequel le ministère de l’Intérieur a investi 6 millions €, l’adaptant ainsi aux besoins des élèves, personnels et salariés de l’entreprise Sével Services qui s’y charge de la restauration.

L’émotion était par ailleurs palpable au cours de l’inauguration de la salle Colonel Arnaud Beltrame et lors de la sortie de la 89ème promotion d’élèves gendarmes. Leurs familles, venues de la France entière pour l’occasion, étaient nombreuses et manifestement fières de participer à cette cérémonie.

Gérard Collomb y a évoqué les enjeux du numérique et la nécessaire modernisation des outils de travail des gendarmes en cours, ainsi que l’indispensable proximité et le lien qu’il leur faut continuer à entretenir avec les citoyens et acteurs des territoires. C’est dans cette optique que 2 500 postes supplémentaires seront créés d’ici à 2022 et pour lesquels le Finistère comptera parmi les départements prioritairement bénéficiaires. 

Nous avons finalement conclu le déplacement par une rencontre avec les marcheuses et marcheurs du Finistère, à Daoulas, où questions et réponses ont permis une discussion sincère.

La diversité culturelle est un marqueur fort de notre territoire. C’est ce que la ministre de la Culture Françoise Nyssen a constaté au cours de la journée qui a suivi.

Nous l’avons débutée à Camaret. La Tour Vauban est en effet le seul monument historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco en Bretagne. Après de nombreuses années de fins travaux de restauration et de scénographie, elle ouvrira de nouveau ses portes au public ce samedi.

Désormais basées à Châteaulin, les éditions Locus Solus avaient convié auteurs et partenaires dans leurs locaux. L’occasion d’échanger sur les enjeux de l’édition, à l’échelle locale comme nationale, et pour la ministre de souligner le courage et le remarquable travail des responsables et salariés de Locus Solus.

Au Run Ar Puñs, bien connu des Finistériennes et Finistériens, les acteurs du spectacle vivant et singulièrement des musiques actuelles ont ensuite apporté la preuve de la richesse et de la variété des modèles existants, et qui font vivre nos villes et communes, avec toujours beaucoup de succès.

J’ai souhaité conclure mon invitation par une visite du Domaine de Trévarez, lieu culturel et patrimonial emblématique du centre Finistère. Avant un temps plus formel d’échanges entre élus et professionnels, l’artiste Eva Jospin y expose ses œuvres à la fois monumentales et d’une extrême finesse. Elle nous a fait l’honneur de nous les présenter, alors que nous avons eu l’opportunité de tester les nouveaux dispositifs de réalité augmentée mis en place dans le château.

Au fil des rencontres, Françoise Nyssen a salué le volontarisme des élus, collectivités, associations et bénévoles qui font vivre la culture partout, pour toutes et tous, s’inscrivant ainsi parfaitement dans la démarche du plan « Culture près de chez vous ».

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*