Qualité et énergies, enjeux de Savéol

La coopérative maraîchère Savéol, lors de son assemblée générale, a annoncé vouloir poursuivre sa politique orientée vers la recherche de nouvelles cultures ou conditionnementsattrayants qui ont fait son succès. Avec notamment le développement d’une 3ème voie entre le bio et la production conventionnelle avec des variétés de tomates cultivées sans pesticide, à un tarif 20% plus cher. L’obtention, par ailleurs, du label rouge pour la gariguette de Plougastel est un gage de qualité reconnu par le consommateur.

La consommation énergétique des serres est également une préoccupation pour le groupe, puisqu’elle représente 25% des charges pour chaque producteur. Elle souhaite continuer ses efforts en faveur de l’utilisation des énergies renouvelables en respectant les objectifs de la Loi de 2015 relative à la transition énergétique en faveur d’une croissance verte.

De nouveaux modes de production d’énergie, plus respectueux de l’environnement existent et des partenaires de la coopérative comme GRDF, l’ADEME, Fertigaz sont à pied d’oeuvre pour accompagner les maraichers vers cette transition. La révolution gazière est en marche avec l’objectif affiché de 100% de production renouvelable d’ici à 2050, en remplacement des énergies fossiles.

Des systèmes innovants de chaudières, l’utilisation de matériaux comme le bois, la cogénération, la gazéification, la méthanisation à destination du réseau en y associant les industries agroalimentaires et les éleveurs sont en plein développement.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*