Doux : la Région Bretagne se mobilise

Suite à la décision du tribunal de commerce quant à la reprise du groupe Doux, le Conseil régional a confirmé devenir partenaire du projet porté notamment par LDC, Almunajem et Terrena.

Il engage ainsi près de 21 millions € pour l’accompagner : 12,7 millions € viendront aider à la création de la nouvelle usine dédiée au « marché frais »,  1,2 million € pour la modernisation de l’usine export, 5 millions € soutiendront les autres investissements.

Le site de Châteaulin sera en effet doté de deux usines d’ici à 2020. La première, l’historique du groupe Doux, sera gérée par Almunajem qui poursuivra son activité. LDC prévoit par ailleurs d’investir 60 millions € afin de produire du poulet frais à destination des marchés français et européens.

La Région peut d’autre part devenir actionnaire de certaines entreprises bretonnes depuis l’année dernière. Grâce à ces récentes dispositions, elle s’apprête à intégrer Yer Breizh, nouvelle entreprise qui regroupera les acteurs de la filière amont (éleveurs, accouveurs et aliments), en y injectant 2 millions €.

Enfin, un plan d’accompagnement des éleveurs est actuellement en cours de négociation avec l’État.

Aux côtés de l’ensemble des acteurs, l’implication de la Région Bretagne au sein de cette mobilisation collective demeure forte et constante, au service de l’économie et de l’emploi dans nos territoires.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*