Économie sociale et développement local

La ressourcerie Ti Récup’ de Carhaix a accueilli, fin février, l’assemblée générale constitutive du pôle ESS (économie sociale et solidaire) du Centre Ouest Bretagne (Pays COB).


L’idée des pôles est née d’une volonté commune des acteurs de l’ESS et de collectivités territoriales de Bretagne de développer une économie où l’humain est au coeur des échanges autour de valeurs de solidarité, de démocratie et d’égalité.

L’économie sociale et solidaire du Pays COB a un poids deux fois plus important dans l’économie du territoire qu’à l’échelle nationale avec plus de 3 000 postes répartis au sein de 280 structures, elle représente en effet 21 % de l’emploi.

L’association s’appellera Adesk pour Ajañs Diorren an Ekonomiezh Sokial ha Kengret, soit Agence de développement de l’Économie Sociale et Solidaire du Centre Ouest Bretagne.

Plusieurs structures ont déjà adhéré et rassemblent des acteurs engagés, associations, mutuelles, fondations, entreprises solidaires et collectivités.

Le conseil d’administration compte une vingtaine de membres, dont les délégués des communautés de communes qui ont choisi de participer au financement du projet. Pour le moment, seulement deux d’entre elles, Roi Morvan et Monts d’Arrée, ont adopté le principe d’un financement du pôle à raison de 10 centimes par habitant. Deux autres communautés, Haute-Cornouaille et CCKB, ont laissé entendre que leur vote serait effectif dans les prochaines semaines. Poher Communauté a pour le moment ajourné le dossier.

L’association se financera également avec la cotisation de ses membres et une subvention de 30 000€ de la Région Bretagne.

Adesk coordonnera prochainement le mois de l’économie sociale et solidaire en diffusant sa culture et ses valeurs autour d’un programme de visites d’entreprises, de conférences, d’ateliers, de forums, d’expositions et de projections de films.

Le pôle, qui se veut centre de ressources prévoit surtout une mutualisation entre acteurs de l’économie sociale afin de promouvoir entrepreneuriat et un modèle social et économique générateur d’emplois locaux d’utilité sociale.

Il participera notamment à la promotion et à l’émergence de projets, à l’innovation et au développement d’actions transversales en réponse aux besoins de notre territoire.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*