Retour sur les journées d’hiver du groupe La République en Marche

Lundi 15 et mardi 16 janvier au matin se tenaient les journées d’hiver du groupe des députés La République en Marche. Un moment de travail et de cohésion alors que d’importantes échéances nous attendent pour le premier semestre de l’année. 

Après un premier séminaire réussi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) en septembre dernier, nous avons décidé de renouveler cette initiative à la veille de la reprise des travaux parlementaires. L’évènement s’est tenu « à domicile », dans les locaux de l’Assemblée nationale.

Au cours d’un discours introductif, j’ai tenu à rappeler aux députés de la majorité mon immense fierté de présider notre groupe, mais aussi à les féliciter pour le travail intense qu’ils ont effectué depuis leur élection en juin dernier. Nous avons tenu nos principaux objectifs : adopter définitivement le budget de la Nation et de la Sécurité sociale, réformer en profondeur le code du travail pour combattre le chômage de masse, assurer la sortie de l’état d’urgence tout en préservant la sécurité des Français, mettre fin à l’exploitation des hydrocarbures sur notre territoire d’ici 2040.

Pour autant de nombreux volets de notre projet de transformation restent à mettre en œuvre. Avec une liberté de débat, mais une unité dans l’action, nous devons travailler des réformes importantes en ce début d’année.

Dans une ambiance studieuse, nous avons ainsi lancé des ateliers législatifs sur plusieurs projets de loi : « pour un Etat au service d’une société de confiance » qui instaure le droit à l’erreur pour les citoyens et les entreprises ; asile et immigration, afin de mieux accueillir et intégrer les demandeurs d’asile, tout en étant plus ferme vis-à-vis de ceux qui font l’objet d’un refus de leur demande.

Ces moments d’échanges sincères, en toute liberté de ton, avec les députés qui possèdent une expertise sur ces sujets ont permis de préparer au mieux l’arrivée de ces textes à l’Assemblée nationale.

Alors que notre groupe parlementaire est encore jeune (six mois d’existence), il est important d’entretenir la cohésion et l’unité de ses membres. Pour cela nous avons travaillé en petits groupes sur le partage de nos expériences respectives en circonscription, sur les axes d’amélioration du fonctionnement du groupe et sur des sujets majeurs tels que la réforme du baccalauréat, l’Europe, la réforme des institutions et la mobilité. Ces moments de réflexion partagée ont permis de trouver des prises de position commune.

L’apéritif des territoires était également l’occasion de partager ensemble un moment convivial et informel, autour des produits de nos terroirs et en présence d’une dizaine de ministres. Moment très apprécié au cours du premier séminaire, cette initiative a été reconduite lors des journées d’hiver.

À l’issue de cette journée et demi de travail et de cohésion, avec une détermination et une motivation intactes, les députés de la majorité sont prêts à poursuivre la mise en œuvre du projet de transformation porté avec le président de la République et le Gouvernement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*