Une journée en circonscription

Chaque semaine, je partage mon temps entre l’Assemblée nationale à Paris et ma circonscription en Finistère.

La journée a débuté à ma permanence parlementaire à Châteaulin par une séance de travail avec mes collaboratrices, séquence hebdomadaire au cours de laquelle nous étudions ensemble les sollicitations, dossiers et actualités du territoire.

À l’invitation de M. Bernard Musset, Sous-Préfet de l’arrondissement de Châteaulin, j’ai ensuite le plaisir et l’honneur de participer à une cérémonie de naturalisation. Un moment républicain émouvant, symboliquement fort, pour ces neuf personnes, désormais officiellement citoyen·ne·s français·e·s.

La journée s’est poursuivie avec des représentants syndicaux de l’entreprise Doux que j’ai reçus à ma permanence.

J’ai ensuite évoqué les programmes européens d’aide alimentaire avec un responsable local du Secours populaire, dont les membres, très investi·e·s, mènent un véritable travail d’intérêt général.

En fin de journée, j’ai rencontré les porteur·euse·s d’un projet de production d’énergie renouvelable. En pointe dans ce domaine, notre territoire est riche en initiatives, grâce à ses acteurs et ses actrices associatif·ive·s, socio-économiques, mais également à travers l’action des communes et intercommunalités.

Les jours à venir se dérouleront en Finistère toujours, où j’échangerai avec Maires et élu·e·s du secteur, après les cérémonies commémoratives du 11 novembre.

Pour cette nouvelle mandature, je conserve l’esprit que j’ai toujours porté dans mes engagements de député : investi à l’Assemblée nationale, en conservant un lien permanent avec l’ensemble des actrices et des acteurs de la circonscription, en appui aux projets des collectivités, entreprises et associations qui oeuvrent pour le développement du territoire au service de l’ensemble de ses habitant.e.s.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*