Réaffirmer notre engagement pour une Europe unie, souveraine et démocratique

 

Avec ma collègue Sabine Thillaye, députée d’Indre-et-Loire et présidente de la commission Affaires européennes, nous avons déposé une proposition de résolution visant à promouvoir les symboles de l’Union européenne à l’Assemblée nationale.

Soutenue par l’ensemble des membres du groupe La République En Marche, elle réaffirme notre engagement collectif pour une Union européenne unie, souveraine et démocratique, ainsi que notre détermination à oeuvrer pour redonner le goût de l’Europe aux citoyen·ne·s :

Mesdames, Messieurs,

Depuis le traité de Paris en 1951, la construction européenne, avec la création de la communauté économique européenne en 1957, devenue Union européenne en 1993, a favorisé la période de paix que l’ouest de l’Europe a connue depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Elle a rendu possible la création d’un espace de liberté, de sécurité et de justice unique au monde, pour les 28 pays de l’Union européenne.

Force est néanmoins de constater que l’Union européenne est souvent jugée trop distante ou inefficace par ses propres citoyens. Même si ses apports à la vie des européens sont reconnus, elle est devenue pour certains une ombre lointaine. Nous devons répondre à ce sentiment. Afin de poursuivre le projet européen et de le développer, l’adhésion des européens est indispensable. Il nous faut aujourd’hui redonner le goût de l’Europe.

Les auteurs de la présente proposition de résolution entendent porter cette ambition et faire un geste fort pour le rapprochement de l’Europe et de ses citoyens.

Ils partagent l’engagement du Président de la République qui s’est engagé résolument en faveur d’une Union européenne unie, souveraine et démocratique.

C’est en effet pour redonner corps au projet européen, contre ceux qui entendent rejeter l’Union européenne et ses représentations, que le Président de la République a souhaité que la France s’associe à la déclaration n° 52 qui en reconnaît les symboles : le drapeau, représentant un cercle de douze étoiles d’or sur fond bleu, l’hymne tiré de « l’Ode à la joie » de la Neuvième symphonie de Ludwig van Beethoven, la devise « Unie dans la diversité », la Journée de l’Europe le 9 mai et l’euro en tant que monnaie.

Ces symboles représentent l’appartenance commune des citoyens à l’Union européenne et leur lien avec celle-ci ; ils complètent nos emblèmes nationaux sans rien enlever de leur force.

Les auteurs de la présente proposition de résolution se félicitent de cette association.

À l’Assemblée nationale, le drapeau européen pavoise aux côtés du drapeau français depuis 2008. Installé pour symboliser la présidence française de l’Union européenne, son maintien souligne l’engagement des députés en faveur du projet européen. Or, en octobre 2017, un groupe politique est venu contester cette présence au sein de l’hémicycle.

Ainsi, les auteurs de la présente résolution invitent le Gouvernement à prendre toutes les mesures pour promouvoir les symboles européens et donner un éclat particulier à la Journée de l’Europe du 9 mai.

Pour retrouver l’ensemble des signataires, cliquez ici.

EnregistrerEnregistrer

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*