En session au Conseil régional : la formation au coeur de nos engagements

 

Crédit photo : Adrien Duquesnel

La session du Conseil régional de Bretagne qui s’achève ce matin marque singulièrement une des six ambitions pour la Bretagne que nous portons collectivement autour du Président Loïg Chesnais-Girard, celle du développement des compétences humaines, première richesse bretonne.

La décision modificative au budget abonde les crédits affectés au raccordement des lycées bretons au très haut débit et permet l’ouverture de 4 247 places supplémentaires au second semestre 2017 dans le cadre du Plan breton de mobilisation pour l’emploi, lancé l’année dernière.

Le « Pass ressources pédagogiques », qui tend à la gratuité des manuels scolaires, du matériel numérique et du premier équipement professionnel et qui concerne déjà plus de 160 établissements, voit lui aussi son enveloppe augmenter.

Alors que le document d’orientation des formations professionnelles et le schéma des formations sanitaires et sociales permettent de répondre aux besoins des territoires, de leurs tissus économiques et de leurs habitant.e.s, deux documents fondamentaux ont par ailleurs été adoptés au cours de ces deux journées de débat.

Dès 2010, la Région Bretagne s’est engagée dans la lutte contre le décrochage scolaire. Véritable enjeu de solidarité régionale et intergénérationnelle, il bénéficie désormais d’une stratégie concertée de coordination pilotée par le Conseil régional. Il s’agit ainsi d’harmoniser les pratiques des 17 plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs, d’élargir et de dynamiser leurs partenariats, de clarifier les rôles et de favoriser l’innovation et l’expérimentation.

L’apprentissage, voie d’excellence reconnue comme facteur d’élévation du niveau de qualification, d’accès à l’emploi et d’épanouissement personnel, représente un autre enjeu majeur dans les politiques régionales de formation mises en œuvre.

Dans l’optique de la grande réforme de la formation professionnelle annoncée par le Président de la République pour le printemps 2018, la Région Bretagne impulse une dynamique en mettant en œuvre un Plan breton de développement de l’apprentissage.

Afin d’atteindre l’objectif des 20 000 apprenti.e.s en formation en 2020, il prévoit de développer la communication autour des métiers et de la voie professionnelle, de favoriser les voies complètes et l’innovation pédagogique, de fluidifier les parcours de formation et de prévenir les ruptures de contrat.

Cette session signe donc une nouvelle étape dans le développement de la formation en Bretagne, composante essentielle du développement économique, qui se voit également amplifié par la prise de participation du Conseil régional au capital de sociétés désormais permise.

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*