1 milliard € pour le Plan étudiant

Le Premier Ministre Édouard Philippe a annoncé ce matin la série de mesures qui composent le Plan étudiants, pour accompagner chacun.e vers la réussite.

L’immense progrès apporté par l’entrée massive d’étudiant.e.s dans l’enseignement supérieur dans les années 1980 se heurte aujourd’hui à l’échec massif en licence et à la précarité croissante des étudiant.e.s.

Les étudiant.e.s sont certes mieux formé.e.s et notre société plus éduquée. L’ascenseur social est néanmoins en panne, les études démontrent que la réussite des études est toujours conditionnée au milieu social d’origine.

En ayant focalisé les moyens sur l’accès de tou.te.s à l’enseignement supérieur, nous avons oublié qu’il fallait ensuite faire réussir les étudiant.e.s et donner les mêmes chances à chaque étudiant.e. 

La rentrée chaotique de plusieurs milliers d’étudiant.e.s cette année et l’instauration du tirage au sort pour accéder à certaines filières viennent renforcer ces constats.

Doté d’un budget d’1 milliard €, le Plan étudiant a été élaboré après trois mois de concertation, avec onze groupes de travail, à travers 55 réunions et 29 organisations représentées.

Il débouchera sur un Projet de Loi « Accueil et réussite des étudiants » qui sera étudié par le Parlement en décembre prochain et prévoit, entre autres mesures :

  • L’instauration de 2 semaines d’enseignements obligatoires consacrées à l’orientation dans toutes les terminales ;
  • La mise en place dès janvier 2018 d’une nouvelle plate-forme de voeux simple d’utilisation, juste et transparente ;
  • La suppression de la sélection par tirage au sort et l’instauration de pré-requis par filières ;
  • La création de parcours sur-mesures entre le lycée et l’enseignement supérieur, le Baccalauréat restant la condition et la garantie universelle d’accès ;
  • L’ouverture de places supplémentaires dans les filières sous tension ;
  • La fin du régime étudiant de sécurité social et par conséquent la suppression de la cotisation annuelle de 217 € ;
  • L’engagement de verser les bourses à date fixe chaque mois ;
  • Un investissement massif pour l’offre de soins sur les campus ;
  • Une aide financière pour les étudiant.e.s issu.e.s de la classe moyenne qui n’ont pas les moyens de se loger ;
  • La construction de 60 000 logements étudiants dans les cinq prochaines années.

En agissant à la fois sur l’orientation de toutes et tous dès le lycée, sur les parcours dans le supérieur ainsi que sur les conditions de vie des étudiant.e.s, le Plan étudiant est une réforme politiquement ambitieuse et socialement juste.

Pour retrouver le détail des mesures, cliquez ici.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*