La solidarité au quotidien !

 

Ce mardi 26 septembre, se tenait l’assemblée générale du comité du Secours populaire de Châteauneuf-du-Faou. Sa responsable Christine Guillon, a d’abord tenu à féliciter les 33 bénévoles pour leur engagement tout au long de l’année mais également la commune qui met à disposition de l’association, les locaux. Les partenaires qui fournissent les denrées alimentaires sont également remerciés : la grande distribution, des boulangeries, crêperie et bien entendu les particuliers.

Sur le Finistère, 1 200 tonnes de denrées alimentaires sont rassemblées et distribuées par les bénévoles.

S’y ajoutent celles acheminées par le Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD) qui participe à hauteur de 40 %.

Ce fonds sera renégocié comme toutes les autres subventions de l’Union européenne en 2020. Afin de s’assurer de sa pérennité, le secours populaire envisage une démarche collective avec les autres associations concernées.

Cette année a été marquée, à Châteauneuf-du-Faou, par la création d’un coin enfants qui remporte un franc succès. Il offre à ceux-ci un espace de détente, des déguisements, de quoi lire et s’amuser ! Il est aussi désormais possible pour les bénéficiaires de se faire coiffer.

Les bénévoles trient jusqu’à 8 tonnes de linge par an afin de lui offrir une seconde vie : il est revendu directement ou alors transformé en ouate de cellulose ou encore pour certaines pièces acheminées vers le Pakistan. Une entreprise de Pontivy qui emploie des jeunes en réinsertion s’en charge alors.

343 personnes rencontrées en 2016

Le bilan chiffré et détaillé de l’action du comité indique qui sont les bénéficiaires : familles, mais aussi personnes seules ou âgées.

L’objectif de l’association est de dépasser l’aide alimentaire en accompagnant les bénéficiaires vers la réinsertion sociale. Les demandes de bons de carburant augmentent mais ne concernent que les personnes en situation de retour à l’emploi pour qu’elles puissent se rendre aux entretiens d’embauche ou à leur nouveau travail.

La secrétaire générale du Secours populaire du Finistère, Martine Eliès, annonce qu’une mission spécifique d’accompagnement vers l’emploi s’est développée sur les antennes de Brest et Quimper.

Parfois les personnes bénéficiaires sont très loin de l’emploi et n’ont plus confiance en elle : ce soutien fonctionne puisque sur 400 personnes accueillies à Brest, 192 ont déjà retrouvé un emploi.

Je renouvelle mes encouragements aux bénévoles du Secours populaire qui, tout au long de l’année, se mobilisent pour donner de l’aide et apporter leur action solidaire à nos concitoyen.ne.s en détresse.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*