La simplification au service des indépendant.e.s

Comme promis par Emmanuel Macron dans son programme, les conditions des indépendant.e.s sont sur le point de connaître un véritable bouleversement.

La fin du Régime Social des Indépendants (RSI), annoncée par Emmanuel Macron lors de son meeting à Quimper le 16 janvier dernier, a ainsi été confirmée par le Premier ministre Edouard Philippe. Prévue pour le 1er janvier 2018, la période transitoire de deux ans permettra le rattachement des 2,8 millions de cotisant.e.s au régime général dans les meilleures conditions.

Alors que les déclarations sociales et fiscales seront par ailleurs unifiées, revenant sur une situation ubuesque de double-déclaration identique au RSI ainsi qu’à l’administration fiscale, l’ensemble des indépendant.e.s bénéficieront d’une baisse de 2,15 points sur les cotisations familiales et de surcroît pour 75 % d’entre eux, d’une baisse des cotisations maladie.

De nouvelles mesures sont également prises afin de faciliter le quotidien des autoentrepreneurs et d’encourager la création d’entreprises, notamment grâce à l’exonération des cotisations sociales la première année d’activité pour les créateurs et repreneurs d’entreprises qui interviendra à compter du 1er janvier 2019.

Simplification, pouvoir d’achat, juste protection sociale : un ensemble de mesures tenant compte des spécificités des activités des indépendant.e.s, qui, comme promis, bénéficieront prochainement de l’extension de l’assurance-chômage.

Pour retrouver le détail des mesures, cliquez ici.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*