La rentrée scolaire se prépare bien en Finistère

 

Ce lundi, Thierry Terret, Recteur de l’académie de Rennes, réunissait les parlementaires et élu.e.s finistérien.ne.s afin de présenter les grandes lignes de l’organisation de la rentrée scolaire 2017-2018.

Il a tenu en premier lieu à rappeler l’excellence des élèves bretons, l’académie de Rennes étant en tête aussi bien pour le Brevet national des collèges, avec un taux de réussite de 92 %, que pour le Baccalauréat, obtenu par 87,4 % des candidat.e.s en section professionnelle, 94,8 % en section technologique et 94,2 % en section générale.

Si démographiquement le Finistère continue de perdre plus de mille élèves chaque année dans le premier degré, aucune fermeture de classe sur notre circonscription n’est à l’ordre du jour.

Alors que huit postes supplémentaires sont créés pour les écoles Diwan sur l’académie, l’accent est mis sur la santé avec la création de six postes supplémentaires de personnel infirmier et une priorité mise sur la prévention des conduites addictives et du mal être, quand le développement du numérique se poursuit, puisque 70 écoles sont désormais connectées dans le Finistère.

D’autre part, l‘engagement du Président de la République en faveur du dédoublement des classes de CP en zone prioritaire est en cours de mis en oeuvre. En effet, le recteur a d’ores et déjà choisi de dédoubler également les classes de CP non seulement en REP+, mais également dans les 17 REP (Réseau d’Éducation Prioritaire) de l’académie. Ainsi, 34 classes seront dédoublées et la mesure s’étendra sur trois ans, ce qui correspond à la création de 150 emplois d’enseignant.e.s.

Si nous constatons une diminution du nombre de CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi, qui correspondent chacun à 20h de travail de hebdomadaires), le nombre de postes d’AESH (Assistants pour Élèves en Situation de Handicap, qui correspondent eux à 35h hebdomadaires) est en nette augmentation.

400 postes supplémentaires d’AESH sont ainsi créés, favorisant une plus large inclusion des enfants en situation de handicap en milieu scolaire, avec près de 2 500 heures supplémentaires par semaine.

Notons enfin l’ouverture de deux nouveaux BTS sur notre circonscription : un BTS technico-commercial en développement durable au lycée Paul Sérusier à Carhaix et un BTS au Lycée des métiers de l’automobile à Pont-de-Buis.

En cette rentrée 2017, placée sous de bonnes auspices, je maintiens ma vigilance et mon engagement pour l’éducation sur nos territoires, comme je l’ai toujours fait.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*