Un nouveau Président à la tête de la Région Bretagne

Nommé ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a décidé de ne plus rester Président du Conseil régional de Bretagne.

Avec les collègues élu.e.s de la majorité, c’est sans hésitation que nous avons collectivement porté la candidature de Loïg Chesnais-Girard pour lui succéder.

C’est aujourd’hui jeudi 22 juin 2017 qu’il a été élu Président de la Région Bretagne, plus jeune Président des régions de France !

Après avoir rendu un bel hommage à ses prédécesseurs Pierrick Massiot et Jean-Yves Le Drian, ainsi qu’à Corinne Erhel, notre collègue brutalement décédée en mai dernier, il a exposé l’impulsion qu’il donnera à notre région dans les années à venir.

Il souhaite ainsi relever le défi de la démocratie et de la proximité pour et avec les Bretonnes et les Bretons, en imaginant de nouvelles méthodes de concertation, en créant du lien avec les citoyennes et les citoyens, en nous mobilisant pour renforcer la régionalisation.

L’audace et la création seront également des axes majeurs du mandat du nouveau Président, autour notamment de la Fondation de Bretagne dont nous avons annoncé la création lors des élections régionales de décembre 2015.

Enfin, Loïg Chesnais-Girard veut relever le défi du dépassement, celui de la périphéricité de la Bretagne, mais également celui des oppositions entre l’Est et l’Ouest, en donnant les moyens à chaque Bretonne, chaque Breton, chaque territoire de mener les projets et d’engager les nécessaires transitions.

En s’entourant d’un exécutif partiellement recomposé, avec notamment l’entrée de Martin Meyrier, nouveau Vice-président en charge de l’économie, et la nouvelle délégation de Jean-Michel Le Boulanger à la culture et à la démocratie, désormais premier Vice-président, Loïg Chesnais-Girard ouvre une nouvelle phase à la Région Bretagne.

Nous savons pouvoir compter sur lui, sur son énergie, ses convictions et sa détermination pour donner l’élan nécessaire à la Bretagne pour préparer et accompagner les profonds changements des années à venir.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*