Au Conseil régional : en action pour l’avenir de la Bretagne

À la suite de l’élection de Loïg Chesnais-Girard hier, le Conseil régional se réunissait aujourd’hui en session ordinaire.

La journée fut intense et animée par de riches débats autour de sujets décisifs, tant pour le présent que pour l’avenir de la Bretagne.

Georgette Bréard a ainsi exposé le travail accompli ces derniers mois pour produire le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) 2017-2022, document fondamental et réel levier pour l’épanouissement individuel et collectif que constitue l’accès à la formation tout au long de la vie.

Le Vice-président en charge des transports, Gérard Lahéllec, nous a par ailleurs présenté l’aboutissement de Bretagne à Grande Vitesse.

Loin de s’arrêter au seul lancement de la Ligne à Grande Vitesse le 2 juillet prochain, il s’agit en réalité d’une véritable stratégie au service de l’ensemble des territoires bretons : refonte des horaires, politique tarifaire accessible à toutes et tous, rénovation des voies infrarégionales, des gares et haltes ferroviaires, création de pôles d’échanges multimodaux, mise en place de ligne de cars là où nous ne pouvons pas faire passer de TER…

L’Europe était également au coeur de cette journée, avec l’ouverture d’un débat public sur la prochaine Politique Agricole Commune et la contribution bretonne pour la politique de cohésion européenne. L’occasion de rappeler l’importance et la réalité de l’action de l’Europe sur nos territoires en Bretagne, notre attachement et notre nécessaire implication dans le projet européen, au service des Bretonnes et des Bretons, des agricultrices et des agriculteurs, des entreprises, du monde de la mer… Au service de toute la Bretagne.

Le troisième Plan Régional Santé Environnement et le point d’étape du groupe de travail sur la démographie médicale ont démontré notre volontarisme sur les questions de santé, quand les nombreux rapports présentés ont apporté la preuve par l’exemple de l’efficacité de l’action du Conseil régional, action que nous entendons déconcentrer dès à présent pour rapprocher l’institution des citoyennes et des citoyens.

Environnement, tourisme et plus largement attractivité de notre région ont aussi été abordés au cours de la journée.

Autour du nouvel exécutif mis en place hier, les ambitions que nous portons au sein de la majorité restent inchangées. À dix-huit mois de mandat, les projets annoncés sont lancés, conformément à nos engagements pris en décembre 2015 devant les Bretonnes et les Bretons.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*