Semaine de l’apprentissage en Bretagne

© Stéphane Cuisset

C’est la semaine régionale de l’apprentissage. Du 4 au 11 mars, les 38 centres de formation des apprentis (CFA) bretons ouvrent leurs portes aux jeunes et à leurs proches.

Georgette Bréard, Vice-présidente de la Région, a donné le coup d’envoi de ce moment fort en allant à la rencontre d’apprentis et de leurs employeurs, le 1er mars au lycée agricole de Suscinio à Morlaix, puis le 3 mars à l’École des Métiers de l’Alimentation, à Vitré.

Bâtiment, travaux publics, tertiaire, agriculture, environnement, santé, secrétariat, commerce, métiers de bouche… L’apprentissage en Bretagne propose plus de 730 formations en alternance, du CAP au master, préparant à 300 métiers, dans tous les domaines d’activités. À l’heure où se pose la question de l’orientation, la Semaine de l’apprentissage est faite pour que les jeunes et leurs parents se renseignent auprès de formateurs, maîtres d’apprentissage et apprentis.

En Bretagne, le mouvement observé dès la rentrée 2016 s’est confirmé en décembre : les entrées dans cette voie conjuguant expérience professionnelle et diplôme reconnu repartent à la hausse (+ 3,1 %), après le repli observé entre 2006 et 2014. 75 % d’entre eux trouvent un emploi stable dans les 12 à 18 mois suivant la fin de leur cursus.

Compétente en matière d’apprentissage, la Région demeure plus que jamais mobilisée pour valoriser l’ensemble des voies de formation. Elle y consacre plus de 90 M € en 2017. Trois grandes priorités guident son action avec pour objectif d’atteindre 20 000 apprentis à l’horizon 2020 :

• adapter l’offre de formation aux attentes des jeunes et des entreprises,

• améliorer la qualité des cursus,

• faciliter l’accès et le maintien des apprentis en contrat d’apprentissage.

Fin 2016, la Région Bretagne a par ailleurs vu sa candidature retenue par l’État pour mettre en place une double expérimentation sur trois ans : le relèvement de 25 à 30 ans de l’âge limite d’entrée en apprentissage et la gestion des fonds libres de la taxe d’apprentissage.

La Région apporte son soutien aux entreprises, associations et structures publiques qui emploient des apprentis à travers différentes aides individuelles cumulables, complétant les aides accordées par l’État.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*