Reconnaître les langues régionales

th-800x450-pascal-perennec_800-jpg

J’étais mercredi soir dans l’hémicycle pour défendre la proposition de loi déposée par ma collègue Annie Le Houérou, relative à la promotion des langues régionales. Elle est soutenue par 143 députés PS et apparentés.

Cette proposition de loi comporte 7 articles. Faute de temps, seuls les 4 premiers ont pu être votés avant la levée de séance intervenue tard dans la nuit. Tous les amendements s’y opposant ont été rejetés.

– Le premier article prévoit que l’enseignement bilingue soit obligatoirement proposé aux élèves volontaires, de la maternelle au secondaire, dans les régions où un besoin a été identifié.

– Le deuxième reconnaît le bilinguisme concernant les langues régionales « quelle que soit la durée des enseignements dispensés dans ces deux langues, dans le respect des objectifs de maîtrise de la langue française fixés par le code de l’éducation ». Il reconnaît les formes d’enseignements dispensés ailleurs qu’au sein des établissements scolaires.

– L’article 3 assure leur promotion dans l’enseignement supérieur.

– L’article 4 porte sur la signalétique en appelant la généralisation de la signalétique plurilingue dans les services publics et la communication institutionnelle.

Les 3 articles restants seront examinés jeudi prochain. Ceux-ci portent sur le soutien aux langues régionales dans les médias et l’audiovisuel (égalité des aides au regard de celles accordées à la presse en français, élargissement des compétences du Conseil supérieur de l’audiovisuel, attribution de fréquences radio).

Avec détermination, j’agis depuis longtemps aux côtés des associations qui portent la vie culturelle en Bretagne.

Je continuerai donc de défendre la diversité des langues.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*