À Plougastel-Daoulas, économie circulaire et patrimoine maritime

img_blog_plougastel_160304
(avec Fabrice Gouennou, Directeur général de Gouennou Serres et Énergies, et avec les bénévoles de l’association Lenn Vor)

À l’invitation de Fabrice Gouennou, Directeur général, j’ai visité les locaux de l’entreprise Gouennou Serres et Énergies à Plougastel-Daoulas. Le cœur de métier de cette structure est la production de tomates sous serres sur près de 100 000 m2.

Depuis quelques années, les responsables de cette entreprise familiale se sont également questionnés sur l’autonomie énergétique de leurs installations. Depuis 2011, ils ont ainsi mis en place plusieurs dispositifs et travaillé sur les approvisionnements en chaleur, CO2 et électricité.

Système de cogénération et mise en place d’une chaudière biomasse ont permis d’atteindre cette autonomie et de s’inscrire complètement dans une démarche d’économie circulaire et solidaire.

Ensuite, j’ai rencontré le Président, Fanch Nédélec, et les bénévoles de l’association Lenn Vor au port du Tinduff. Cette association a pour but de participer à la sauvegarde active du patrimoine maritime de la rade de Brest.

Ils font vivre un des fleurons de la construction navale des chantiers de la rade : le Général Leclerc. Cet ancien bateau de pêche dont la restauration s’achève, était destiné à la pêche à la coquille Saint-Jacques.

Construit en 1948, il connaît une seconde vie passionnante grâce à quelques bénévoles qui l’entretiennent et accueillent différents groupes scolaires et adultes pour des moments de découverte en mer. Il sera d’ailleurs présent aux prochaines fêtes maritimes de Brest.

Une riche matinée à Plougastel à la rencontre d’une entreprise dont l’innovation est le moteur et d’une association dont la sauvegarde du patrimoine local est la raison d’être.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*