Rentrée scolaire à La Feuillée et à l’Hôpital-Camfrout

img_blog_rentree_150901
(en haut : avec le Maire Régis Le Goff et les élus de La Feuillée pour la visite de l’école Pierre Marie Grall. En bas, avec le Maire Robert André, les élus de l’Hôpital-Camfrout et une partie de l’équipe éducative lors de la rencontre avec une classe de  CM1)

En ce premier jour d’année scolaire, je me suis rendu à La Feuillée, commune de près de 650 habitants où 113 enfants sont scolarisés sur le RPI (regroupement pédagogique intercommunal) constitué avec les communes de Brennilis et Loqueffret, et à l’Hôpital-Camfrout, qui compte 2250 habitants et 276 enfants scolarisés.

L’objectif était de rencontrer les élus locaux, les personnels enseignants et les élèves, de recueillir leurs attentes, découvrir leurs expériences de mise en place des TAP (temps d’activités périscolaires), de visiter les locaux dédiés, mais également d’évoquer les deux grandes nouveautés de cette rentrée 2015.

En effet, un nouveau programme entre aujourd’hui en vigueur en maternelle. Ce programme élaboré en concertation avec les différentes parties fait dorénavant de l’école maternelle un cycle scolaire à part entière.

Organisé en cinq domaines d’apprentissage, une place primordiale est accordée au langage.

De plus, la socialisation des élèves par la pratique d’activités physiques et artistiques est renforcée.

Enfin, un enseignement moral et civique sera désormais dispensé du CP à la terminale et s’inscrira dans le parcours citoyen.

Ce parcours a pour objectif de faire connaître aux élèves les valeurs de la République et de les amener à devenir des citoyens responsables et libres.

Dans ce cadre, les enseignants pourront également solliciter les 5 000 membres de la « réserve citoyenne » issus la société civile ou du monde associatif afin de sensibiliser au mieux les élèves à la question du vivre ensemble.

À La Feuillée, les deux enseignantes m’ont exposé le fonctionnement et l’organisation du RPI. La présence des classes de maternelle sur chaque commune s’avère pertinente pour les familles et les élèves, alors que les autres cycles sont partagés sur les autres sites.

La commune s’engage de manière permanente pour assurer au mieux les transports des enfants sur les différentes communes comme pour rendre l’école la plus fonctionnelle et la plus accueillante possible pour tous.

Élus, parents et enseignants s’accordent sur les bienfaits de la mobilité des enfants dans le cadre du RPI, qu’il s’agisse de la découverte d’enseignants ou de lieux d’apprentissage différents au fur et à mesure de leur parcours scolaire.

Les élus de l’Hôpital-Camfrout ont prioritairement et lourdement investi depuis deux ans sur l’éducation et la jeunesse. Ils ont mis en place des activités périscolaires pour plus de 200 enfants sur différents sites de la commune et pour des activités diverses et appréciés.

L’implication des familles comme des enseignants a été décisive dans la mise en place de ces activités. La participation s’élève à 95 % et 11 animateurs s’activent pour une organisation optimale et valorisante.

Cette journée riche a mis en avant deux situations de rentrée différentes et pertinentes sur notre territoire, où l’engagement et l’investissement des élus est total et exemplaire pour l’avenir de nos enfants.

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*