L’ État se mobilise pour les territoires ruraux

4098866338

Six mois après le comité interministériel «Nos ruralités, une chance pour la France», le Président de la République s’est rendu lundi, en Haute Saône, afin de réaffirmer l’engagement de l’ État en faveur de l’ égalité des territoires.

À cette occasion, 21 nouvelles mesures ont été présentées afin d’améliorer la qualité de vie et l’attractivité des territoires ruraux.

Personnellement, je suis régulièrement sollicité par les habitants de la circonscription sur les difficultés d’accès aux soins, sur la pénurie de médecins généralistes et de spécialistes.

Ainsi, afin de lutter contre les déserts médicaux, le Gouvernement s’est engagé dans la mise en service de 1 000 maisons de santé d’ici 2017 ainsi que sur la signature de 1 700 contrats avec des étudiants en médecine s’engageant à exercer dans les territoires ruraux.

Conformément aux engagements du Président de la République, 700 médecins correspondants du Samu seront également formés afin de garantir à l’ensemble des français l’accès aux soins d’urgence en moins de trente minutes, comme cela va se concrétiser en presqu’île de Crozon.

L’accès aux nouvelles technologies : téléphonie mobile, connexion au très haut débit, étant devenu indispensable au développement économique mais également à la vie quotidienne, l’État a décidé de consacrer plus de trois milliards d’euros dans le déploiement du très haut débit dans les 101 départements du territoire.

Cet effort amplifiera encore le plan régional breton.

Concernant la téléphonie mobile, le Parlement a imposé, dans le cadre de la récente loi « Macron », aux opérateurs de couvrir l’ensemble des territoires des communes en internet mobile (3G).

Ces mesures vont donc contribuer à la résorption des zones blanches en centre-Finistère et à renforcer l’attractivité de notre territoire.

Enfin, afin de soutenir l’investissement des communes et des intercommunalités, un fonds doté d’un milliard d’euros sera créé et consacré prioritairement à l’investissement et à la revitalisation des territoires ruraux.

Dans cette volonté de revitalisation des centres-bourgs, le dispositif de prêt à taux zéro, destiné à favoriser les opérations d’acquisition de biens immobiliers à rénover, sera étendu à 30 000 communes soit 90 % du territoire national.

Enfin, par la réforme du concours financier de l’État au profit des collectivités afin de le rendre plus juste ainsi que par la poursuite de la simplification des normes administratives, l’État entend favoriser l’initiative locale.

Par ces décisions, le Président de la République conforte notre conviction que «la ruralité est une chance pour la France et un formidable terrain d’innovation».

Retrouver en cliquant ici les 21 mesures détaillées en faveur des territoires ruraux.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*