À Plougastel, bien accueillir les personnes âgées

img_blog_plougastel_150701

(avec l’équipe de direction de l’EHPAD Saint-Thomas de Villeneuve lors de la visite du chantier d’extension et de rénovation)

Le directeur de la maison de retraite Saint-Thomas de Villeneuve à Plougastel-Daoulas, Bertrand Coignec, m’a invité à visiter le chantier d’extension et de rénovation complète des locaux qui représente un investissement conséquent de 30 millions d’euros.

Cette maison de retraite est un Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) privé à but non lucratif accueillant 315 résidents et employant 225 salariés. Elle fait partie du groupe congréganiste d’établissements sanitaires et médico-sociaux HSTV (Hospitalité St Thomas de Villeneuve).

Ce groupe, qui était représenté par son directeur général, Alain Tanguy, comprend 9 établissements répartis en Bretagne et en Provence.

La première phase de travaux qui m’a été présentée doit aboutir au début de l’année 2016, à la livraison d’un bâtiment neuf d’hébergement de 115 chambres, d’un nouveau hall d’accueil et d’un restaurant.

Les objectifs principaux de ce projet est d’améliorer l’hébergement des résidents (en grande partie sous protection juridique ou bénéficiant de l’aide sociale) et les conditions de travail des salarié(e)s par la création de nouvelles chambres individuelles spacieuses et bien équipées.

Afin de renforcer le caractère hôtelier et la convivialité des lieux et d’améliorer l’individualisation de l’accompagnement, ce « nouveau projet de vie » modifie la structure actuelle et organise l’établissement en 14 « villages » accueillant de 16 à 30 résidents.

De nombreux salons seront à la disposition des résidents et de leur famille. Des salles à manger seront accessibles en proximité avec les chambres. Chaque résident disposera de sa boîte à lettres et pourra, s’il le souhaite, avoir un accès dans sa chambre à la télévision, au téléphone, à internet.

À la suite d’échanges avec des ergothérapeutes, l’établissement a également prévu de proposer six chambres plus grandes afin d’accueillir dans de meilleures conditions des personnes âgées souffrant d’obésité ou dépendantes d’équipements encombrants.

Cette approche novatrice à de nombreux égards a retenu toute mon attention alors que le vieillissement est à la fois un enjeu national et une préoccupation constante sur notre territoire.

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*