Budget 2015 : responsabilité, solidarité et stabilité

C’est dans une situation économiquement difficile que l’Assemblée nationale a adopté en première lecture le projet de loi de finances pour 2015 (PLF 2015).

Alors que toute l’Europe est touchée par un reflux de l’activité, le budget 2015 permet de maintenir le cap fixé qui vise à réduire les déficits et à permettre à notre pays de retrouver plus de croissance et d’emploi en donnant de l’oxygène aux ménages et aux entreprises.

Pour la première fois depuis cinq ans, les prélèvements obligatoires vont baisser. La suppression de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu est la mesure forte de ce PLF 2015. Elle représentera un gain de pouvoir d’achat compris entre 300 et 1000 euros pour 9 millions de ménage modestes.

En 2015, l’effort de compétitivité vers les entreprises s’intensifie et se chiffre à 26 milliards d’euros. Le renforcement du CICE et la suppression des cotisations sociales sur le SMIC illustrent cet engagement.

L’État consacrera également 400 millions d’euros à relancer deux secteurs stratégiques : la construction et la transition énergétique. Les mesures chocs prévues se traduiront notamment par des aides aux travaux de rénovation thermique, une TVA réduite pour l’accession à la propriété dans un quartier prioritaire, des avantages fiscaux pour l’investissement locatif.

Enfin, l’effort de réduction des déficits se poursuit avec la réalisation de 21 milliards d’économies en 2015. Elles porteront prioritairement sur les dépenses de fonctionnement de l’État et des collectivités ainsi que sur des réformes de structure de notre système social.

Tout en rétablissant progressivement la justice et l’équité de l’impôt, en réduisant le déficit abyssal laissé par la précédente majorité, en favorisant la compétitivité des entreprise, nous augmentons les crédits des priorités du quinquennat : éducation, sécurité, justice.

Ce projet de loi de finances pour 2015 confirme la tenue de nos engagements.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*