La longue marche des langues régionales

(Déjà en1999, les élus bretons, et au premier rang les socialistes, manifestaient pour le lycée Diwan… samedi, nous évoquions l’adoption de la Charte des langues régionales.)

J’ai participé samedi dernier au forum que l’Union Démocratique Bretonne (UDB) organisait à Carhaix sur les langues régionales et singulièrement sur les langues de Bretagne.

Échanges intéressants sur les places respectives du Breton et du Gallo dans notre territoire et les politiques publiques mises en œuvre, nécessairement à adapter à la situation fort différente des deux langues.

L’occasion pour moi de rappeler mon attachement à la richesse linguistique : une langue est d’abord une manière de penser, d’exprimer le rapport aux autres et au monde. C’est pourquoi se priver d’une langue ou en laisser disparaître revient à amputer l’humanité d’une source de richesse.

Avec Paul Molac, député apparenté UDB du Morbihan, nous avons rappelé notre volonté ferme de voir la Charte des langues régionales et minoritaires rapidement adoptée en France… Charte que tout nouvel entrant dans les institutions européennes doit avoir au préalable adoptée.

Pour mémoire, ci-dessus une photo d’archives d’une manifestation pour le lycée Diwan… en 1999. Des progrès depuis mais encore du chemin à parcourir…

Langues régionales : le changement est attendu (Ouest-France, le 17 septembre 2012)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*