Regard

Voici un an, les Bretonnes et les Bretons ont majoritairement choisi, avec Jean-Yves Le Drian, une « Bretagne solidaire, créative et responsable ».

Nos projets sont déjà bien engagés : Bretagne Grande Vitesse, la Nouvelle alliance agricole, le Pacte électrique breton, la formation, le numérique, le développement économique, la politique jeunesse…

Au fil des sessions qui rythment la vie du Conseil régional, les élu(e)s socialistes et apparentés œuvrent chaque jour à la réalisation des projets voulus par le suffrage universel.

Il s’agit maintenant de poursuivre ensemble l’action pour répondre aux attentes de celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance.

Partout en France, la population peut mesurer d’elle-même que les collectivités locales majoritairement gouvernées par les socialistes agissent concrètement en réponse aux besoins économiques et sociaux, dans le respect des exigences d’une gestion rigoureuse.

À l’inverse, le Gouvernement s’agite dans d’interminables débats et affaiblit les moyens d’action des collectivités locales pour tarir les sources déficitaires du budget de l’État.

En clair, la Droite qui ne croit pas à l’action publique la dénigre par ses choix inefficaces et inégalitaires, là où la Gauche l’honore en organisant les solidarités collectives et territoriales.

Dans quelques mois, les Françaises et les Français auront un choix, somme toute simple à faire, entre deux conceptions de la société : l’une pariant sur le chacun pour soi au bénéfice supposé de tous, l’autre axée sur les enjeux de l’égalité sociale, des libertés individuelles et collectives.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*